La stimulation médullaire à haute fréquence dans le traitement de la lombalgie chronique : les résultats d'une étude prospective clinique européenne

La référence

 

High-Frequency Spinal Cord Stimulation for the Treatment of Chronic Back Pain Patients: Results of a Prospective Multicenter European Clinical Study.

Van Buyten JP, Al-Kaisy A, Smet I, Palmisani S, Smith T. Neuromodulation. 2012 Nov 23.

 

L'article

 

L'objectif de cette étude clinique prospective, ouverte, multicentrique européenne était de d’évaluer l'efficacité et l'innocuité d'une stimulation de la moelle épinière (SME) à haute fréquence (HF), jusqu'à 10 kHz,  qui ne produit pas de paresthésie, dans le traitement de la douleur chronique, réfractaire du dos et / ou des membres.

 

Quatre-vingt-trois patients souffrant de  maux de dos importants, ont été recrutés pour un essai de stimulation à HF par deux électrodes épidurales percutanées à huit contacts. Le score de douleur, le handicap, les troubles du sommeil, la satisfaction, ainsi que les taux de complications ont été évalués avec un recul maximal de six mois.

 

Après une période d'essai, 88% (72 sur 82) des patients ont rapporté une amélioration significative sur l'échelle visuelle analogique (EVA). L’EVA moyenne des lombalgies est passée de 8,4 à 2,7 à six mois (p <0,001) tandis qu’au niveau des membres inférieures elle a été réduite de 5,4 à 1,4 à six mois (p <0,001). Des améliorations significatives dans les scores d’Oswestry, du sommeil ainsi que dans la réduction de l'utilisation des analgésiques. Les effets indésirables observés étaient ceux observés, classiquement, avec la SME conventionnelle à savoir : migration, infection de plaie et douleur au niveau du site d’implantation.

 

Dans cette cohorte de patients souffrant de lombalgies chroniques difficiles à traiter la stimulation HF permet une diminution durable des douleurs lombaire et un soulagement significatif de la douleur jambe chez plus de 70% des sujets traités. Cette amélioration a été obtenue sans paresthésie. Les patients mentionnent également une réduction significative de l'incapacité et une amélioration du sommeil. Dans l'ensemble, ces résultats confirment un profil de tolérance favorable ainsi qu’une efficacité de la stimulation par HF.

 

Le commentaire

 

L’idée de stimuler à très haute fréquence la moelle épinière dans le traitement des lombo-radiculalgies chroniques n’est pas nouvelle. Les auteurs prouvent, par ce travail prospectif bien mené, l’intérêt de cette stimulation HF. L’efficacité sur la douleur apparait comparable à la stimulation « standard », habituellement, aux alentours de 30 à 50 Hz. L’avantage de cette stimulation HF réside, d’une part, dans la possibilité d’augmenter l’intensité de la stimulation sans être limitée par le ressenti douloureux des paresthésies. D’autre part, cela diminue les sensations désagréables perçues lors des changements de positions. Enfin, cette stimulation HF autorise des études en double aveugle impossible autrement.

 

La principale critique envers cette étude réside dans le peu d’information concernant la consommation électrique. Or, nous savons que, plus la fréquence est élevée plus la durée de vie de la batterie diminue. Cette problématique a été écartée par les auteurs grâce à l’utilisation de stimulateur rechargeable - dont le cout demeure élevé - et l’absence de données  relatives à la fréquence de ces rechargements.

 

La stimulation HF des cordons postérieurs de la moelle demeure une perspective très intéressante dans le  traitement des FBSS mais ces investigations nécessiteront, en parallèle, de réelles avancées technologiques dans la capacité des batteries de neurostimulation. 

Dr Marc Lévêque 

 

Allez sur InfoDouleurNeuroModulationauquel l'auteur contribue régulièrement, pour une information plus complète