La technique d'implantation d'une électrode multi-colonne par invasivité minimale (MAST)

La référence

 

Rigoard P, Luong AT, Delmotte A, Raaholt M, Roulaud M, Monlezun O, Triphose A, Guetarni F, Brugiere B, Misbert L, Diallo B, Bataille B Multicolumn spinal cord stimulation lead implantation using an optic transligamentar minimally invasive technique. 2013 Neurosurgery 73 (3) : 550-553

 

L'article

 

Du matériel et des techniques chirurgicales minimalement invasives ont été mises au point afin de positionner les électrodes. C’est, notamment, le cas des électrodes percutanées. Néanmoins ces dernières sont réservées à une approche unilatérale de la moelle épinière ce qui peut occasionner des difficultés de positionnement. Une nouvelle génération d’électrodes, dite « multicolonnes » est actuellement utilisée afin d’améliorer les résultats de la stimulation de la moelle épinière (SME) dans certains types de douleurs difficiles à traiter telles que les failed back surgery syndrome (FBSS). Une nouvelle Technique d’Accès Minimal Spinal (MAST) est aujourd’hui en cours d’évaluation afin de mettre en place cette dernière génération d’électrode. 

 

Vingt-quatre patients ont été implantés, avec des électrodes multicolonnes par cette technique MAST pour le traitement de douleurs réfractaires lomboradiculaire. Cette technique a permis un positionnement transligamentaire satisfaisant de ces électrodes tout en minimisant les cicatrices et les lésions musculaires. Aucun effet indésirable lié à technique n’a été déploré ni aucun repositionnement d’électrode nécessaire.

 

L'utilisation d'une technique MAST pourrait s’avérer utile dans l'implantation des électrodes multicolonnes

 

Le commentaire

 

Cette technique présentée par l’équipe de Poitiers est séduisante car, ce système d’écartement tubulaire du site opératoire, présente l’avantage d’une moindre invasivité et a le mérite de standardiser la pose de ce nouveau type d’électrode à seize plots et, ainsi, autoriser des comparaisons entre cohortes. Cette technique est néanmoins plus délicate et sa maitrise implique une courbe d’apprentissage. D’autre part on ne peut négliger le coût supplémentaire instrument et consommable (fibre optique jetable) qu’implique cette procédure. Un surcoût dont on ignore s’il peut être compensé par une durée d’hospitalisation plus courte et des suites plus simples.

Dr Marc Lévêque 

 

 

Allez sur InfoDouleurNeuroModulationauquel l'auteur contribue régulièrement, pour une information plus complète 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0