La stimulation périphérique dans la lombalgie chronique : une étude prospective multicentrique

La référence

 

Kloimstein H, Likar R, Kern M, Neuhold J, Cada M, Loinig N, Ilias W, Freundl B, Binder H, Wolf A, Dorn C, Mozes-Balla EM, Stein R, Lappe I, Sator-Katzenschlager S. Peripheral Nerve Field Stimulation (PNFS) in Chronic Low Back Pain: A Prospective Multicenter Study. Neuromodulation.  2013 Dec 9

 

L'article

 

L'objectif de cette étude était d'évaluer l'efficacité à long terme et l’innocuité de la stimulation des nerfs périphériques (PNFS) dans le traitement de la lombalgie chronique.

 

Il s’agit d’une étude observationnelle prospective multicentrique pour laquelle 118 patients ont été inclus dans 11 centres suisses et autrichiens. Après une première visite d’inclusion, tous les patients ont bénéficié d'une période de stimulation d'essai d'au moins sept jours avant l'internalisation du neurostimulateur. Les électrodes ont été placées dans les tissus sous-cutanés lombaire dans la région la plus douloureuse. Cent cinq patients ont été finalement été implantés. La douleur (VAS) et les niveaux fonctionnels ont été mesurés avant l'implantation puis un, trois et six mois après l'implantation. Les événements indésirables, l'utilisation de médicaments, la couverture de la zone douloureuse ainsi que la valeur prédictive de la stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS) ont été suivis.

 

Les évaluations de douleur et de qualité de vie ont montré une amélioration statistiquement significative suite à la PNS. Il s'agit notamment de la VAS, du questionnaire d’Oswestry, de l'index de Beck pour la dépression (BDI) ainsi que du questionnaire de santé dit « Short Form-12 ». En outre, l'utilisation des opioïdes, des médicaments anti- inflammatoires non stéroïdiens et des anticonvulsivants étaient nettement moindres. Une complication nécessitant une intervention chirurgicale a été observée chez 9,6% des patients. Le degré de couverture des zones douloureuses semble être un critère important pour l'efficacité de la PNFS en revanche il apparaît que la TENS soit peu prédictive.

 

Cette étude multicentrique prospective confirme que la PNFS est efficace dans le traitement de la lombalgie chronique et que les complications sont minimes.

 

Le commentaire

 

Ce travail des équipes de Bern, Vienne et d’Innsbruck confirme, sur un effectif important de patients, les récents résultats encourageants1-3 — mais encore fragiles — de la PNFS dans le traitement de la lombalgie chronique rebelle au traitement médicamenteux. La limite majeure de cette étude — et des travaux précédents — réside dans l’absence de groupe de contrôle et le fait qu’il s’agit d’un essai réalisé en ouvert.

 

 

Bibliographie

 

1.               Verrills P, Vivian D, Mitchell B, Barnard A. Peripheral nerve field stimulation for chronic pain: 100 cases and review of the literature. Pain Med. Sep 2011;12(9):1395-1405.

2.               McRoberts WP, Wolkowitz R, Meyer DJ, et al. Peripheral Nerve Field Stimulation for the Management of Localized Chronic Intractable Back Pain: Results From a Randomized Controlled Study. Neuromodulation : journal of the International Neuromodulation Society. Apr 11 2013.

3.               Yakovlev AE, Resch BE, Yakovleva VE. Peripheral nerve field stimulation in the treatment of postlaminectomy syndrome after multilevel spinal surgeries. Neuromodulation : journal of the International Neuromodulation Society. Nov-Dec 2011;14(6):534-538; discussion 538.

 

 Dr Marc Lévêque

 

 Allez sur InfoDouleurNeuroModulationauquel l'auteur contribue régulièrement, pour une information plus complète 

Écrire commentaire

Commentaires : 0