La stimulation médullaire module la fonction cérébrale : une étude par IRM fonctionnelle

La référence

 

Spinal cord stimulation modulates cerebral function: an fMRI study. Moens M, Sunaert S, Mariën P, Brouns R, De Smedt A, Droogmans S, Van Schuerbeek P, Peeters R, Poelaert J, Nuttin B. Neuroradiology. 2012 Sep 2.

 

L'article

 

Bien que la stimulation de la moelle épinière (SME) soit  aujourd’hui largement utilisé dans le traitement de la douleur neuropathique chronique on en sait encore peu sur les mécanismes physiologiques sous-jacents à cette efficacité. Cette étude vise à étudier les mécanismes cérébraux intervenant dans les trente secondes suivant la stimulation au moyen de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle chez 20 patients traité pour Failed Back Surgery Syndrom (FBSS).

 

Vingt patients atteints de FBSS, traités par SME externalisés, ont été étudié par IRMf avec des phases de stimulation et de repos de 30 s chacune répétée huit fois de suite. Pendant le cet examen les patients ont évalué l’intensité de la douleur au cours du temps en utilisant une échelle numérique par boutons poussoirs (main gauche, moindre douleur, main droite, plus de douleur).

 

Une désactivation bilatérale du thalamus dorso-médial a été enregistrée ainsi que de ses connexions avec le cortex cingulaire antérieur et caudale et l'insula. Une corrélation inverse a pu être établie entre un bon soulagement de la douleur et des changements fonctionnels dans le tronc cérébral, le cortex cingulaire antérieur,  le cervelet et le cortex préfrontal dorsolatéral bilatéral.

 

Ces résultats indiquent le rôle clé joué par thalamus dorso-médial en tant que médiateur ainsi que  l'implication d'un réseau cortico-cérébelleux impliquant la modulation et la régulation de l'affect hostile et négative liée à la douleur. Selon les auteurs désactivation du thalamus dorso-médial pourrait être utilisé comme un test prédictif à l’efficacité de la SME

 

Le commentaire

 

Cette étude montre, une fois encore, combien il est difficile d’interpréter l’activité du cortex cingulaire antérieur dans le traitement de la douleur et de l’analgésie. Cette activité corticale augmente lors d’une stimulation douloureuse 1 tandis la stimulation électrique de ce cortex provoque des sensations douloureuses ou des comportements d’aversion de la douleur 2,3. Curieusement, les traitements opioïdes, les blocs anesthésiques ou la stimulation du cortex moteur entrainent à une activité accrue de ce cortex 4-6 . Dans cette étude belge, avec la SME, nous observons le contraire. Si ces résultats restent d’interprétation difficile, et cela d’autant plus qu’il n’existait pas de groupe témoins dans ce travail, ils viennent confirmer les effets cérébraux de la stimulation médullaire.

 

 

bibliographie 

 

1.         Peyron R, Laurent B, Garcia-Larrea L. Functional imaging of brain responses to pain. A review and meta-analysis (2000). Neurophysiol Clin. Oct 2000;30(5):263-288.

2.         Baliki MN, Chialvo DR, Geha PY, et al. Chronic pain and the emotional brain: specific brain activity associated with spontaneous fluctuations of intensity of chronic back pain. J Neurosci. Nov 22 2006;26(47):12165-12173.

3.         Tang J, Ko S, Ding HK, Qiu CS, Calejesan AA, Zhuo M. Pavlovian fear memory induced by activation in the anterior cingulate cortex. Molecular pain. 2005;1:6.

4.         Duncan GH, Kupers RC, Marchand S, Villemure JG, Gybels JM, Bushnell MC. Stimulation of human thalamus for pain relief: possible modulatory circuits revealed by positron emission tomography. J Neurophysiol. Dec 1998;80(6):3326-3330.

5.         Firestone LL, Gyulai F, Mintun M, Adler LJ, Urso K, Winter PM. Human brain activity response to fentanyl imaged by positron emission tomography. Anesth Analg. Jun 1996;82(6):1247-1251.

6.         Garcia-Larrea L, Peyron R, Mertens P, et al. Electrical stimulation of motor cortex for pain control: a combined PET-scan and electrophysiological study. Pain. Nov 1999;83(2):259-273.

Dr Marc Lévêque 

 

Allez sur InfoDouleurNeuroModulationauquel l'auteur contribue régulièrement, pour une information plus complète